Photo 1 Article  -  voir en grand cette image
Photo 1 Article
Théâtre 1 -  voir en grand cette image
Théâtre 1

C’est sur la scène du Sterenn et avec l’assistance des techniciens et le matériel de la MJC de Trégunc, que les élèves de quatrième ont tout d’abord finalisé lundi et mardi, leur représentation « Démos d’Amour », avec le metteur en scène Pascal Guin de la compagnie « Le théâtre bleu ».

Théâtre 2 -  voir en grand cette image
Théâtre 2
Théâtre -  voir en grand cette image
Théâtre

Egalement encadrés par les enseignants impliqués dans ce projet de jumelage pour cette année scolaire : Catherine Hus en français, qui a travaillé des textes classiques et modernes aussi bien que des paroles de chansons, sur le thème du programme « Dire l’amour », Michèle Barré qui a introduit en technologie les différents moyens de communication, allant du télégraphe de Chappe, du télégramme, aux téléphones qui ont jalonné le dernier siècle au rythme des avancées technologiques, à la suite du séjour à la cité des Télécoms de Pleumeur Bodou en octobre. Olivier Lamarche pour les interprétations musicales et Laurent Pierson pour la réalisation de décors, d’accessoires et la mise en espace scénographique. Les techniciens de la MJC Claude Cariou et Cyril ont également permis par l’utilisation du matériel du Sterenn de mettre les élèves dans les meilleures conditions de création.

Théâtre 3 -  voir en grand cette image
Théâtre 3

Les élèves ont eu l’occasion de se confronter à tout ce qui fait un spectacle : prenant des initiatives par leurs propositions, devenant comédiens, chanteurs, danseurs, techniciens plateau, au son ou à la lumière. Ils ont progressivement été mis en situation d’autonomie afin de donner à voir une réalisation de haute volée, qui a surpris les publics par la qualité de ces deux restitutions, données le mardi 25 juin ; l’après-midi pour leurs camarades du collège et les enseignants accompagnateurs, qui découvraient réellement ce qu’ils entendaient et entrevoyaient dans les murs du collège. Le soir, les familles ont également pu avoir des révélations, qu’ils n’attendaient probablement pas. Le spectacle, de plus d’une heure, s’est fait par un enchainement de sketches, au travers d’une machine à remonter le temps assez improbable et des scientifiques tout aussi farfelus, abordant les mots d’amour au travers de la lettre, d’une émouvante chorégraphie de langage des signes et de danses, d’un tournoyant ballet dans l’espace entre astronautes et cosmonautes, satellite et fusée flirtant avec la terre. D’autres scènes ont davantage suscité les rires, tel que l’interprétation du sketch de Signoret et Montand avec le télégramme, d’un cupidon, qui s’en « fout » sorti du minitel et inspiré de la chanson de Brassens, ou encore de surprenants RDV donnés par des sites de rencontres… Cette démo donnée par les élèves de quatrième du collège Penanroz, a finalisé la 1re année de jumelage entre le collège Penanroz et le Sterenn de Trégunc avec l’aide du conseil départemental du Finistère et de l’inspection académique.